La mise en scène de soi dans un écrit d’initiation à la recherche en didactique du français

  • Fanny Rinck
  • Laure Pouvreau
Palavras-chave: Écriture de recherche, Étudiants, Conventions académiques, Acculturation, Réflexivité.

Resumo

Cette étude vise à décrire les rapports de stage produits par des étudiants futurs enseignants, au cours de leur 3ème année dans l’enseignement supérieur. L’écriture de recherche est conçue comme un moyen pour les étudiants de s’approprier les connaissances disciplinaires et de développer des compétences professionnelles en favorisant leur réflexivité. Nous nous sommes centrés sur l’usage des marqueurs de personne – “jê” et “nous” académique – pour analyser la construction de l’ethos dans les écrits des étudiants, par comparaison avec les écrits experts. Les spécificités dans les textes des étudiants concernent: 1) la narration du processus de la recherche, 2) les interactions entre scripteur et lecteur, 3) les images du savoir. Elles nous permettent de discuter de la manière de mieux accompagner les étudiants et de mieux définir les attentes universitaires.



Downloads

Não há dados estatísticos.

Referências

ALIN, C. Quand dire c’est former. Paris: L’Harmattan, 1996.

AMOSSY, R. Images de soi dans le discours: la construction de l’ethos. Lausanne : Delachaux et Niestlé, 1999.

BEREITER, C.; SCARDAMALIA, M. The psychology of written composition. Hillsdale: Erlabaum, 1987.

BOCH, F. Les pratiques de réécriture dans l’enseignement supérieur: profils groupaux. Lidil, Grenoble, v. 17, 1998. p. 57-64.

BOCH, F.; GROSSMANN, F. (Ed.). Apprendre à citer le discours d’autrui. Lidil, n.24, Dec. 2001.

BOCH, F. ; GROSSMANN, F. ; RINCK, F. Le cadrage théorique dans l’article scientifique: un lieu propice à la circulation des discours. In: COLLOQUE INTERNATIONAL CIT-DIT, 2006, Quebéc. Circulation des discours et liens sociaux: le discours rapporté comme pratique sociale. Québec : CIT-DIT, 2006.

DAHLET, V. Ponctuation et énonciation. Cayenne: Presses Universitaires Créoles, 2003.

DELCAMBRE, I. ; JOVENET, A.-M. (Ed.). Lire-écrire dans le supérieur. Spirale, n.29, 2003.

FLØTTUM, K.; DAHL, T.; KINN, T. Academic voices: across languages and disciplines. Amsterdam: John Benjamins, 2006.

HAßLER, G. Synonymie et incompatibilité des noms d’émotions. Lidil, v. 32, 2005. Disponible à: <http://lidil.revues.org/document94.html> Accès: 19 nov. 2008.

KILANI, M. Du terrain au texte: sur l’écriture de l’anthropologie.Communications, Lille, v. 58, 1994. p. 45-60.

LABORDE-MILAA, I.; DELCAMBRE, I. Diversité des modes d’investissement du scripteur dans l’introduction du mémoire professionnel. Enjeux, Namur, v. 53, 2002. p. 11-23.

LABORDE-MILAA, I. ; BOCH, F. ; REUTER, Y. (Ed.). Les écrits universitaires. Pratiques, Metz, v. 121-122, 2004.

LECLERCQ, G. (2006). Les écrits professionnalisés longs. Lidil, Grenoble, v. 34, 2006. p. 11-30. Disponible à: <http://lidil.revues.org/document13.html>. Accès: 18 juin 2008.

NONNON, E. Les interactions lecture-écriture dans l’expérience d’une écriture professionnelle: le mémoire des professeurs débutants. Pratiques, Metz, v. 86, 1995. p. 93-122. Disponible à: <http://pagesperso-orange.fr/assocresef/p086_no1.pdf>.

NONNON, E. Formulations de problématiques et mouvements de problématisation dans les textes réflexifs: un point aveugle pour l’enseignant? Spirale, Lille, v. 29, 2002. p. 29-69.

PERRENOUD, P. Développer la pratique réflexive dans le métier d’enseignant: professionnalisation et raison pédagogique. Paris: ESF, 2001.

PERRIN, N. La méthode inductive, un outil pertinent pour une formation par la recherche? Quelques enjeux pour le mémoire professionnel. Formation et pratiques d’enseignement en questions, Neuchâtel, v. 2, 2004. p. 125-137. Disponible à: <http://www.revuedeshep.ch/pdf/vol-2/2004-2-perrin.pdf>. Aceès: 19 nov. 2008.

POUVREAU, L. L’écriture scientifique chez les néophytes: le guidage du lecteur chez les étudiants de troisième année de licence, étude comparative. Mémoire de recherche de Master 2. F. Boch. Université de Grenoble 3, 2008.

QUIVY, R.; VAN CAMPENHOUDT, L. Manuel de recherche en sciences sociales. Paris: Dunod, 1988.

RABATEL, A. (Ed.). Effacement énonciatif et discours rapportés. Langages, Paris, v. 156, 2004.

REUTER, Y. Je suis comme un autrui qui doute: le discours des autres dans l’écrit de recherche en formation. Lidil, Grenoble, v. 24, 2001. p. 13-27.

REUTER, Y. Analyser les problèmes de l’écriture de recherche en formation. Pratiques, Paris, v. 121-122, 2004. p. 9-27.

RINCK, F. L’article de recherche en sciences du langage et en lettres: figure de l’auteur et identité disciplinaire du genre. 2006. Thèse (Doctorat en Sciences du Langage) - Université de Grenoble.

RINCK, F. La responsabilité auctoriale dans l’écrit de recherche: une question de « partage » de la prise en charge énonciative. In: COLLOQUE INTERNATIONALLA NOTION DE PRISE EN CHARGE EN LINGUISTIQUE, 2007, Anvers. Actes du colloque International La notion de prise en charge en linguistique Anvers: Université d’Anvers, 2007.

SWALES, J. Genre analysis: english in academic and research settings. Cambridge: Cambridge University Press, 1990.

TOCHON, F. L’écriture réflexive dans le perfectionnement professionnel et le changement scolaire . Recherches & éducations, v. 2, 2002. Disponible à: <http://rechercheseducations.revues.org/index285.html>. Aceès: 19 nov. 2008.

TUTIN, A. (Ed.). Lexique et écrits scientifiques. Revue Française de Linguistique Appliquée, Amsterdam, v. 12, n. 2, 2007.

Publicado
27-07-2009
Como Citar
Rinck, F., & Pouvreau, L. (2009). La mise en scène de soi dans un écrit d’initiation à la recherche en didactique du français. Scripta, 13(24), 157-172. Recuperado de https://periodicos.pucminas.br/index.php/scripta/article/view/4401
Seção
Dossiê: Ensino-aprendizagem da escrita na formação de profissionais de nível universitário