Orthographe & grammaire à l’université. Quels besoins? Quelles démarches pédagogiques?

  • Françoise Boch
  • Laurence Buson
Palavras-chave: Orthographe, Formation d’adultes, Analyse réflexive de la langue, Démarche inductive.

Resumo

L’étude prend appui sur une analyse statistique de 82 textes produits par des étudiants entrants dans la filière sciences du langage à l’université en septembre 2010. Cette typologie des erreurs (inspirée de  MANESSE ; COGIS, 2007) permet d’identifier les principaux besoins de ce public dans le champ de la langue écrite : morphologie verbale et usage des temps verbaux, accords, ponctuation, orthographe lexicale (double consonnes, accents, formation des adverbes). Cette étude a jeté les bases d’une formation spécifique destinée aux étudiants de Licence première et deuxième année désireux d’améliorer leurs performances en langue. La démarche pédagogique préconisée pour cette formation prend centralement en compte les spécificités du public jeune adulte, caractérisé en particulier par un déficit de confiance en soi lié à des difficultés en langue inscrites dans la durée. Afin de faire évoluer les représentations souvent inhibantes vis-à-vis de leurs propres capacités à progresser à l’écrit, la démarche adoptée cherche à placer les étudiants dans une posture réflexive (LAURENT, 2004, 2009) rompant ainsi avec une attitude passive consistant à recevoir et à (plus ou moins bien) utiliser une norme trop peu questionnée (cf. MILLET et al., 1990, groupe RO, 2011). L’enjeu d’une telle formation nous semble résider essentiellement dans ce changement de posture, les contenus proposés (du niveau de l’école primaire et du collège) ne présentant aucune difficulté intrinsèque. Dans cette perspective, nous adoptons une démarche résolument inductive, dont la caractéristique principale est de placer les apprenants en situation de chercheur (ici, linguiste, cf. BARTH, 2001), condition sine qua non pour qu’ils prennent réellement et activement en charge leurs apprentissages. Notre contribution présentera dans un premier temps les résultats de l’enquête puis développera la réflexion didactique sous-tendant la démarche pédagogique engagée, en l’illustrant à travers des exemples d’activités.

 

Referências

BLONDEL, Carole. Les étudiants entrant à l’université : analyse des besoins en français écrit, mémoire de Master 1 en Sciences du Langage, sous la dir. de F. Boch, Université Stendhal, Grenoble III. 2011.

BLONDEL, Carole. Quelle formation en orthographe et grammaire pour des étudiants de Licence ? Concevoir des contenus et une démarche pédagogique adaptés, mémoire de Master 2 en Sciences du Langage, sous la dir. de F. Boch, Université Stendhal, Grenoble III. 2012 (en préparation).

COLLETTA, Jean-Marc. Communication non verbale et parole multimodale: quelles implications didactiques ? Le Français dans le Monde, numéro spécial Recherches et Applications, 32-41, 2005.

GROUPERO (ed.). Faut-il réformer l’orthographe, Français et Société, 21, 2011.

INRP. L’enseignement supérieur sous le regard des chercheurs, Les dossiers de la veille, disponible sur:<http://rsu.afev.org/pdf/ens_sup_regard_chercheurs.pdf,

>.

Publicado
17-07-2012
Seção
Dossiê: Leitura e escrita na formação acadêmica – língua materna e língua estrangeira